Écuries

Conseils pour un contrôle efficace des mouches autour des écuries.

  1. Améliorer la gestion du fumier
    Il y a deux éléments concernant le fumier que vous pouvez améliorer pour réduire le nombre de mouches. Le premier est la surface occupée par le fumier et le second est la teneur en humidité du fumier. Pour commencer votre programme de lutte contre les mouches, évaluez vos méthodes de gestion du fumier et effectuez les correctifs nécessaires.
a.     Avoir un bon système de gestion du fumier

Éliminer le fumier et le fourrage en décomposition des enclos, des hangars et de la zone d'alimentation est l'action la plus efficace pour réduire les populations de mouches. Par la suite, vous devez décider comment vous en disposerez.

Voici les options qui s’offrent à vous :

i.    Éliminer le fumier du site
Retirer le fumier des enclos toutes les deux semaines pendant les mois chauds. Le fumier doit être entreposé à au moins 800 mètres (ou ½ mile) des enclos. Si le transport régulier n’est pas possible, il est probable que vous utilisiez déjà les deux options alternatives:

ii.    Entasser le fumier en un seul endroit
Une méthode efficace pour réduire la reproduction des mouches consiste à empiler le fumier en un seul endroit. Cela aura pour effet de réduire la surface disponible pour la reproduction des mouches et la chaleur produite dans le tas de fumier sera trop élevée pour que les larves survivent sauf dans les 15-20 cm supérieurs (6-8 pouces). Il est intéressant de noter que les guêpes parasites sont adaptées pour creuser jusqu’à 15-20 cm dans le fumier à la recherche de pupes de mouche. De nombreux agriculteurs ont constatés que couvrir le tas de fumier avec une toile de plastique noir augmente encore plus la température à l'intérieur et réduit la surface disponible pour les mouches pour se poser (et se reproduire).

iii.    Épandre le fumier
Les mouches ont besoin d'une teneur en humidité de 35-70 % pour se reproduire. Si vous êtes dans une région ayant des périodes de sécheresse prolongées (plus d’une semaine sans pluie), l’épandage du fumier en couches minces sur les champs et les pâturages est une autre option qui peut être effectuée. Passer la herse ou trainer des chaînes sur le fumier dans les enclos et les pâturages pour morceler le fumier et accélérer le processus de séchage. Le risque avec cette méthode est que s’il pleut avant un assèchement suffisant du fumier, il pourrait maintenir une humidité adéquate pour la reproduction des mouches et la surface disponible pour la reproduction des mouches augmentera. Beaucoup de fermiers attendent les mois plus frais, où les mouches sont moins actives, pour épandre le fumier.

2 Utiliser des guêpes parasites des mouches

L’utilisation des guêpes parasites est extrêmement facile. Il suffit d'ouvrir le sac et de le répandre sur le tas de fumier et/ou autour de la fosse et/ou le long des clôtures. Si les oiseaux ou les rongeurs représentent un risque pour les guêpes dans votre région, il est préférable de faire une tranchée d'environ 2 cm de profondeur autour de la base du tas de fumier et de répandre les guêpes parasites dans la tranchée. Couvrez-les avec environ 1 à 2 cm de fumier et elles ne seront pas mangés par les oiseaux. Les guêpes parasites peuvent creuser jusqu'à 20 cm dans le fumier à la recherche de pupes de mouche, elles n’auront donc pas de problème à émerger sous cette mince couche de fumier.

a. Commencer un épandage régulier des guêpes parasites tôt au printemps

Il est beaucoup plus facile et plus rentable d'empêcher une accumulation de mouches que d'essayer de contrôler un problème établi. Le meilleur moment pour commencer votre programme de contrôle de la mouche est au printemps lorsque vous remarquez des mouches sur le côté sud des granges ET quand le risque de gel au sol est passé. Pour les écuries, selon le nombre d'animaux, il est recommandé de relâcher les parasites à chaque deux ou quatre semaines. Le relâchement des parasites de mouches devrait se poursuivre jusqu'aux premiers gels de l'automne ou lorsque les mouches ne sont plus un problème.

b. Relâcher un nombre suffisant de guêpes parasites

Le nombre de guêpes parasites qui doivent être libérées pour contrôler efficacement les mouches varie d'une étable à l’autre en fonction des pratiques de gestion du fumier, des conditions météorologiques normales et de la manière dont les animaux sont gardés (confinés ou en pâturages). La quantité de base de parasites à relâcher pour les chevaux, dans une zone confinée, est d'environ 1200-1500 parasites de mouches par animal toutes les deux semaines. Ceci devrait augmenter légèrement pour les animaux en pâturage. Chez Goodbugs.ca, nous vous recommanderons un programme personnalisé adapté aux caractéristiques de votre ferme et à vos pratiques d’élevage.

c. Où relâcher les guêpes parasites?

Il suffit d’épandre le contenu du paquet dans les zones ayant un potentiel élevé pour la reproduction des mouches. Les zones principales à traiter sont les tas de fumier et les lits d’accumulation de paille. Une partie des guêpes parasites peut être répartie le long des clôtures ou aux bords des enclos. D'autres zones comme l’intérieur des granges ou le long des clôtures de pâturage devraient être considérées s'il y a une grande concentration de mouches dans ces secteurs. Nous vous offrons un service personnalisé pour évaluer ensemble les meilleurs endroits à appliquer les guêpes parasites sur votre ferme. Appelez-nous pour en discuter !

 

3. Utilisation des pièges à mouches, des bandes collantes et des appâts à mouche
Les guêpes parasites tuent efficacement les mouches en développement, mais elles ne s’attaquent pas à la mouche adulte. Que les mouches adultes soient originaires de votre ferme ou qu'elles aient migré d’une autre ferme, l'impact de leur présence sera le même; elles vont causer du stress à vos animaux et pondre des œufs. En réduisant le nombre de mouches adultes, vous réduisez le nombre d'œufs présents sur votre ferme et augmentez l’efficacité des guêpes parasites. Les pièges à mouches, les appâts et les bandes collantes sont d'excellentes méthodes pour réduire le nombre de mouches adultes et les guêpes parasites ne sont pas attirées par eux. Par contre, nous ne recommandons pas les pulvérisations chimiques en aérosol, car elles sont néfastes pour les parasites de mouches.

En conclusion, nous vous recommandons vivement d'utiliser une méthode complémentaire aux guêpes parasites qui ciblera les mouches adultes dans le cadre de votre programme de lutte contre la mouche.

Contactez-nous dès maintenant, SANS AUCUNE OBLIGATION D’ACHAT, pour discuter d’un programme personnalisé de lutte contre les mouches (1-844-839-0755).). Nous ne cherchons pas à effectuer une vente rapide, nous espérons avoir des clients satisfaits à long terme. Notre entreprise a grandi rapidement à travers le Canada par le bouche-à-oreille et nous acceptons toutes les demandes. Notre engagement envers vous est de vous offrir le MEILLEUR PROGRAMME DE LUTTE BIOLOGIQUE CONTRE LES MOUCHES, LE PLUS ÉCONOMIQUE ET DURABLE

 

 

 
 
Numéro de libre appel: 1-844-839-0755             Email: info@goodbugs.ca            1550 Clayton Crescent Nanoose Bay, BC V9P 9B4 Canada