Instruction de relâchement des guêpes

Au printemps, il est mieux de relâcher les guêpes parasites à l’extérieur dès que vous voyez les premières mouches voler. Quelques mouches survivent toujours à l’hiver et il est beaucoup plus facile de prendre le dessus à ce moment plutôt que d’attendre que la population soit très nombreuse et bien établie. Au Canada, le meilleur moment pour commencer votre programme d’utilisation des parasites de mouche est dès que vous commencez à observer un rassemblement de mouches sur le côté sud des bâtiments et que les risques de gel sont passés.

Dans les bâtiments chauffés comme les élevages porcinss, les fermes aviaires ou tout autres fermes d’opération cyclique, les guêpes parasites peuvent être introduites à tout moment cependant, il est plus rentable et efficace de les introduire après que le bâtiment ait été nettoyé de fond en comble, ce qui coïncide généralement avec l’introduction de nouveaux animaux.

Les parasites de mouches sont envoyés par la poste dans un sac qui semble contenir des grains de riz noirs. En fait, ce sont des pupes de mouches parasitées par les guêpes. Celles-ci vont émerger de la pupe quelques jours après et vont commencer à repérer les pupes dans vos bâtiments ou dans votre fosse. Quand vous allez recevoir un sac de guêpes parasites, vous allez noter que quelques guêpes ont déjà émergé et qu’elles rampent dans le sac. Il n’y a aucun danger, ces espèces de guêpes ne piquent pas et ne sont pas attirées par les hommes ou les animaux. Vous n’avez qu’à ouvrir le sac et les laisser s’envoler, elles partiront à la recherche d’une pupe de mouche. Il est idéal de relâcher les parasites de mouches dès que possible. Si vous n’avez pas le choix, vous pouvez les conserver à 8-12 °C pour quelques jours.

Certaines méthodes de relâchement des guêpes parasites permettent de maximiser leur efficacité.  Pour les relâcher sur un tas de fumier, l’idéal est de creuser une petite tranchée de 2,5 cm ou 1" profond autour du périmètre du tas. Mettre les parasites dans la tranchée et couvrir avec 1 cm, (1/2") de fumier. Cette couverture va protéger les parasites des prédateurs comme les oiseaux ou les rongeurs. La guêpe parasite peut creuser jusqu’à 15 cm (6") dans le fumier à la recherche de pupes de mouches. Elles n’auront donc pas de problème à émerger sous 2,5 cm (1") de fumier. Si les prédateurs ne sont pas un problème, les guêpes parasites peuvent être seulement jetées à la volée sur le tas de fumier ou de compost.

Les guêpes parasites peuvent aussi être épandues le long des clôtures et des enclos ou dans les lits de paille des étables. Il y a d’autres suggestions de méthodes pour épandre les guêpes parasites là où elles seront le plus efficace sur chaque onglet spécifique à chaque ferme; les écuries, les fermes laitières, les poulaillers et les élevages porcins.

Une autre méthode populaire pour relâcher les guêpes est de fabriquer un petit sac en moustiquaire et de mettre quelques pupes dans le sac puis de l’accrocher dans votre étable où les animaux ne peuvent pas l’atteindre. Le grillage doit être assez grand pour laisser passer les guêpes, mais suffisamment petit pour retenir la pupe de mouche. Vous pouvez voir les petites guêpes dans le sac quand vous le recevez et ainsi déterminer la taille du grillage à utiliser.

Combien en ai-je besoin?

Quelle quantité de guêpes parasites avez-vous besoin pour contrôler les mouches dans votre établissement? 

Pour répondre à cette question, nous devrons tenir compte de trois facteurs. Le premier facteur est la sanitarisation et la gestion du fumier. Si le fumier est accumulé en plusieurs endroits, il sera beaucoup plus difficile de contrôler les mouches que s’il est rassemblé en un seul tas. Le deuxième facteur à considérer est le nombre et la taille des animaux. Le dernier facteur est la tolérance individuelle face aux mouches. Personne ne veut des mouches, mais le niveau de tolérance face à la quantité de mouches peut s’étendre d’élevé à faible.

Il est recommandé d’utiliser environ 1000-1500 guêpes parasites par animal de grande taille (chevaux), 500-600 par petit animal (chèvre, alpagas) et 3-5 par oiseaux. Les fermes avec un grand nombre d’animaux vont nécessiter moins de guêpes par animal. Normalement, il est recommandé de doubler les deux premiers envois pour implanter rapidement une grande population de guêpes parasites. Le nombre de parasites nécessaires peut aussi dépendre de la température; une légère diminution par temps frais ou sec et une légère augmentation par temps chaud et humide.

Contactez-nous dès maintenant, SANS AUCUNE OBLIGATION D’ACHAT, pour discuter d’un programme personnalisé de lutte contre les mouches (1-844-839-0755). Nous ne cherchons pas à effectuer une vente rapide, nous espérons avoir des clients satisfaits à long terme. Notre entreprise a grandi rapidement à travers le Canada par le bouche-à-oreille et nous acceptons toutes les demandes. Notre engagement envers vous est de vous offrir le MEILLEUR PROGRAMME DE LUTTE BIOLOGIQUE CONTRE LES MOUCHES, LE PLUS ÉCONOMIQUE ET DURABLE

 

 

 
 
Numéro de libre appel: 1-844-839-0755             Email: info@goodbugs.ca            1550 Clayton Crescent Nanoose Bay, BC V9P 9B4 Canada